Vous êtes ici : Accueil / Diffusion de la recherche / FAQ du site du LMD / Les orages / Types d'orages

Types d'orages

Hormis les orages multicellulaires et supercellulaires, existe-t-il d'autres types d'orages, si oui quels sont-ils et y-a-t-il une hiérarchie dans la formation des orages?

Ce dont vous parlez là, ce sont des systèmes structurés d'orages. Tous les orages ne sont pas organisés en systèmes, loin de là.

Strictement parlant, un orage est un système nuageux accompagné d'éclairs. Dans la pratique, les orages sont principalement (sinon uniquement) des cumulonimbus, c'est-à-dire des colonnes convectives s'élevant suffisamment haut pour que l'eau y soit sous forme de glace; selon les latitudes, les cumulonimbus s'élèvent jusqu'à 10 à 15 km. Un orage isolé, c'est un cumulonimbus tout seul. Les cellules et autres lignes de grains sont des systèmes de cumulonimbus plus ou moins organisés.

Sous les latitudes moyennes, les orages sont le plus souvent isolés. Quelle est la proportion d'orages isolés sous les tropiques ? Je l'ignore; cependant, j'imagine mal qu'un orage isolé puisse vaincre l'inhibition convective considérable qui existe dans les régions continentales tropicales : seules les lignes de grains ou autres supercellules sont susceptibles de vaincre cette inhibition grâce au front de rafales qu'elles engendrent. Pour les régions tropicales océaniques, en revanche, un orage isolé me semble tout a fait possible. Mais, encore une fois, je ne connais pas leur proportion.

Mon langage vous semble certainement un peu hermétique; mais vous pouvez trouver des explication très claires et détaillées dans l'ouvrage de Frank ROUX :

      LES ORAGES
           Météorologie des grains, de la grêle et des éclairs.
           Editions Payot, 1991; collection "Documents Payot"