Vous êtes ici : Accueil / Recherche / Thèses / Resume / STRULOVICI

STRULOVICI

Aurélien Strulovici, du Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD/IPSL),
soutiendra sa thèse intitulée :

Modélisation radiative des feux de végétation pour des applications de télédétection

Le 19 septembre 2006 à 14h
Campus Jussieu, tour 53, amphi chouard


Directeur de thèse: Katia Laval
Président du jury: Stéphane Jacquemoud
Rapporteurs: Sylvie Cautenet (LAMP), Bernard Porterie (IUSTI)
Examinateur: Alain Chedin


Résumé:
=======
Ce travail porte sur la modélisation du rayonnement infrarouge émis par un
feu de végétation et la propagation de ce rayonnement dans l'atmosphère
jusqu'à un capteur, satellital ou aéroporté. Le but est de poser les
fondations du problème direct pour améliorer les futures applications de
télédétection des feux.
Le rayonnement infrarouge du feu provient de l'émission par les particules
de suies et par les gaz chauds
Afin de prendre en compte ces deux composantes, on modifie un code Raie
par Raie afin d'intégrer l'émission/asborption par les suies.
 Le calcul du coefficient d'absorption des gaz se base sur les banques
spectroscopiques HITRAN et HITEMP, celui des particules à partir de 4
indices de réfraction trouvés dans la littérature.
Cependant, une étude bibliographique montre la difficulté à trouver des
données d'entrée pour le modèle de rayonnement.
Pour pallier au manque de données, on utilise un code multiphasique de
propagation des feux qui simule les données d'entrée du modèle de
rayonnement.
Il permet également d'estimer la répartition du feu dans le pixel et donc
de calculer sa luminance puis sa température de brillance.
Cette méthode est appliquée à un feu de savane dans le parc national
Kruger issu de la campagne SAFARI92. Les résultats sont comparés avec une
image BIRD, des données MODIS et des spectres infrarouges acquis avec
S-HIS lors de la campagne SAFARI2000.
Recherche