Vous êtes ici : Accueil / Recherche / Thèses / Resume / FIOLLEAU

FIOLLEAU

Thomas Fiolleau

Cycle de vie des systèmes convectifs de mousson dans les régions tropicales : préparation à la mission Megha-Tropiques

Date et heure : Le 16-12-2010 à 15h00


Membres du jury :
Mme. Laurence Picon (LMD), Directrice de thèse
M. Rémy Roca (LMD), Co-directeur de thèse
M. Jean-Pierre Chaboureau (LA), Rapporteur
M. Jean-Philippe Lafore (CNRM), Examinateur
M. Jean-Philippe Duvel (LMD), Examinateur
M. Régis Borde (EUMETSAT), Examinateur
M. Vincent Cassé (LMD), Examinateur
M. Hervé Roquet (Météo-France), Rapporteur
Mme. Anne Lifermann (CNES), Invité


Résumé :
La convection joue un rôle important dans le cycle de l’eau et de l’énergie des régions tropicales. Cette thèse s’intéresse à l’étude des systèmes convectifs dans les moussons africaines et indiennes par l’utilisation des observations issues de satellites météorologiques.

Dans un premier temps, un nouvel algorithme appelé TOOCAN fondé sur une segmentation de l’imagerie IR en 3 dimensions (image+temps) a été développé dans le but de suivre de manière objective et automatique les systèmes convectifs. Cette nouvelle technique améliore la caractérisation de l’évolution du bouclier nuageux associé aux systèmes convectifs au cours de leur cycle de vie.

Des composites des structures précipitantes au cours du cycle de vie du système nuageux organisé sont alors construits en fusionnant les données des satellites géostationnaires avec des estimations de précipitation issues des mesures micro-ondes à bord des satellites défilant. Ces techniques ont été appliquées aux données IR des satellites METEOSAT et aux données micro-ondes du satellite TRMM sur plusieurs saisons de mousson (JJAS 2002-2004) en Afrique de l’ouest et en Inde.

Sur l’ensemble de la région d’étude, les résultats montrent que l’évolution temporelle de la nébulosité froide des systèmes présente une symétrie entre la phase de croissance et la phase de décroissance. Il est aussi montré que les paramètres contraignants de ce modèle conceptuel de cycle de vie du nuage convectif sont fortement corrélés entre eux diminuant ainsi le nombre de degré de liberté du problème.

L’utilisation de la méthode de fusion de données, permet de décrire l’évolution de la fraction précipitante et de la fraction convective associées au système convectif. Ainsi, le cycle de vie des systèmes convectifs peuvent être décrits par trois phases: initiation, mature et dissipation. Ce schéma est robuste sur toute la région d’étude et les facteurs d’échelles de ce modèle idéalisé indiquent des spécificités régionales complexes.
Recherche