Vous êtes ici : Accueil / Recherche / Thèses / Resume / D_ORGEVAL

D_ORGEVAL

  Tristan d'Orgeval

"Impact du changement climatique sur le cycle de l'eau en Afrique de
l'Ouest: modélisation et incertitudes",

le mercredi 20 décembre 2006 à 14h
Amphithéâtre de Paléontologie
Galerie de Paléontologie et d'anatomie comparée
Jardin des plantes, 2 rue Buffon 

 devant le jury composé de:
Mme Katia LAVAL (Présidente)
M. Bernard FONTAINE (rapporteur)
M. Christophe PEUGEOT (rapporteur)
M. Thierry LEBEL (examinateur)
M. Paul DIRMEYER (examinateur)
M. Jan POLCHER (directeur de thèse)
M. Serge JANICOT (invité)


 Résumé:
Impact du changement climatique sur le cycle de l'eau en Afrique de
l'Ouest: modélisation et incertitudes.

 L'Afrique de l'Ouest a subi au cours des 50 dernières années une des
plus fortes variations de pluviométrie observées à l'échelle du globe.
Nous nous intéressons ici aux incertitudes liées à la modélisation des
changements climatiques récents et à venir sur cette région. Dans un
premier temps nous étudions l'impact du changement climatique
anthropique sur les précipitations d'Afrique de l'Ouest dans différents
modèles couplés. Dans une seconde partie, des développements du modèle
de surface ORCHIDEE sont inclus pour améliorer la représentation du
cycle de l'eau Africain dans des simulations forcées. Ces développements
permettent de détailler les différentes sources d'incertitudes dans la
simulation moyenne des débits de fleuves. En dernier lieu, la
représentation des débits de fleuves Africains est évaluée sur les 50
dernières années. Elle met en valeur la prépondérance de la variabilité
du forçage atmosphérique devant l'impact de l'activité anthropique dans
la relation pluie-débit.


 Summary:
Impact of climate change on the water cycle in West Africa: Numerical
modelling and uncertainty.

For the last 50 years, West Africa has suffered one of the highest
observed rainfall variability over the globe. We focus here on the
uncertainty linked to simulating recent and future climate changes in
this region. In a first part the anthopogenic climate change impact on
precipitation in West Africa is studied among different coupled climate
models. Secondly, developments in the Land-Surface Model ORCHIDEE are
made to improve the representation of the West African water cycle in
offline simulations. These developments allow for the identification of
different sources of uncertainties in the simulation of mean river
flows. Lastly, the representation of African river discharges is
evaluated over the last 50 years. It is shown that the variability of
the atmospheric forcing has outweighed the impact of anthopogenic
activities in the rainfall-streamflow relationship.
Recherche