Vous êtes ici : Accueil / Recherche / Thèses / Resume / BASTIN

BASTIN

Sophie BASTIN

 "Circulations de brises thermiques en terrain complexe: application à la campagne ESCOMPTE"

le mercredi 17 novembre 2004 à 14h à l'Université Paris 6, amphithéatre
Chouard,

 devant le jury composé de:

Evelyne Richard (LA), rapporteur
Christoph Kottmeier (IMK), rapporteur
Laurence Picon (IPSL/LMD), examinateur
Françoise Guichard (CNRM), examinateur
Gérard Ancellet (IPSL/SA), examinateur
Jacques Pelon (IPSL/SA), directeur de thèse
Philippe Drobinski (IPSL/SA), co-directeur de thèse

Résumé de la thèse:
Du fait de l'apparition fréquente de niveaux de pollution élevés, la région
de Marseille a été choisie pour être le siège de la campagne ESCOMPTE
dont le but est de mieux comprendre et mieux appréhender les phénomènes
de pollution. Ce programme est au centre des préoccupations sociétales
actuelles et les enjeux sont à la fois scientifiques, politiques,
économiques et de
santé publique. Les sources d'émission des polluants sont localisées à
proximité
de la ligne de côte, au niveau de la zone urbanisée de Marseille et de la zone
industrialisée de Fos-Berre. La topographie de la région est complexe et les
hétérogénéités de surface (couvert et topographie) existent à des échelles
spatiales
  variées. Des circulations thermiques (brise de terre/mer, vents de pente)
sont
générées par ces hétérogénéités et des interactions d'échelle se produisent.
La dynamique complexe de la région de Marseille, liée à l'interaction des
différents
écoulements thermiques et synoptique (Mistral par exemple) entre eux et
avec la
topographie, peut expliquer en partie la variabilité spatiale et temporelle
des champs
de concentration de polluants observée. L'étude, exploitant à la fois la
base de données
ESCOMPTE et des simulations réalisées à l'aide du code Méso-NH, montre
l'importance
de l'ensemble de ces circulations sur le transport de masse horizontal et
sur les
échanges verticaux entre la couche limite et la troposphère libre.


Recherche