Vous êtes ici : Accueil / Recherche / Equipes / Equipe Planeto

Equipe Planéto

Page réalisée par Elsa Toledano, élève de 2nd, Février 2016

Et Léa Vidil, élève de 3ème, Juin 2016. Mise à jour mars 2017.

QUI SOMMES-NOUS ?

 

   L’équipe « Planéto » étend l'activité de recherche du LMD aux autres planètes ou satellites que la Terre qui possèdent une atmosphère. Les objectifs sont multiples : physique et dynamique des diverses atmosphères, enquête sur l’évolution de ces planètes, sur les origines de la vie, soutien de l’exploration spatiale, etc. Notre activité consiste à faire de la modélisation et de l'analyse d'observation sur des planètes telluriques comme Mars, Vénus, et Titan (satellite de Saturne). Nous nous intéressons aussi à leurs climats passés voire primitifs pour mieux comprendre leur histoire et leurs différences. Nous  élargissons également nos activités aux planètes géantes (Saturne, Jupiter), aux fines et froides atmosphères du confins du système solaire (Pluton, Triton), et à la diversité des atmosphères des exoplanètes,  de mieux en mieux observées et caractérisées.

   Le cœur de notre activité de recherche consiste à construire et appliquer des modèles numériques de climat analogues à ceux développés pour la Terre aux systèmes climatiques des autres planètes. Les applications scientifiques sont innombrables. Fort de cette expérience, nous nous impliquons dans l’exploration spatiale, l’analyse d’observations et le développement instrumental.

   L’équipe « planéto » est intégrée aux autres équipes terrestres du laboratoire. Cece est avantageux pour étudier les atmosphères planétaires dans une logique de planétologie comparée, où l'étude des autres planètes permet de tester et améliorer les modèles et théories développés dans le cadre terrestre en les appliquant à des environnements extrêmes.

 

LES MEMBRES DE L'EQUIPE

 

MembresPhotoFonction
François Forget   Directeur de recherche CNRS, spécialisé dans l'analyse d'observation et la modélisation en particulier des climats de Mars, Pluton/Triton et des exoplanètes (page web : http://www.lmd.jussieu.fr/~forget/)
Sandrine Guerlet Chercheuse au CNRS qui analyse de données de spectroscopie infrarouge (exemple: Cassini/CIRS) pourl'étude de l’atmosphère de Saturne et de Mars, et qui travaille aussi au développement du GCM de Saturne et Jupiter. (page web : http://www.lmd.jussieu.fr/~sglmd/)
Sebastien Lebonnois Chercheur au CNRS, chef de l'équipe planéto, qui étudie les atmosphère de Titan et Vénus grâce au développement de modèles de climat (page web : http://www.lmd.jussieu.fr/~sllmd/index.html)
Ehouarn Millour Ingénieur de recherche au CNRS, responsable de la maintenance et du développement des codes de l'équipe. (page web : http://www.lmd.jussieu.fr/~emlmd/)
Aymeric Spiga Maître de conférence à l'UPMC qui étudie Mars, Saturne et Venus en s'intéressant aux ondes, à la convection et aux phénomènes de petites échelles par la modélisation (page web : http://www.lmd.jussieu.fr/~aslmd/)
André Szantaï Ingénieur de recherche qui développe des logiciels et des traitements de données satellites terrestres et martiennes.
Tanguy Bertrand Doctorant (2014-2017) qui étudie l'atmosphère et les glaces de Pluton. (page web : http://www.lmd.jussieu.fr/~tblmd/)
Maxence Lefèvre Doctorant (2015-2018) travaillant sur la méso-échelle de Vénus.
Martin Turbet Doctorant (2015-2018) qui étudie l'habitabilité des exoplanètes et le climat sur Mars primitif. (page web : http://www.lmd.jussieu.fr/~mturbet/)

Jan Vatant d'Ollone

 

Jan Vatant d'Ollone Doctorant (2016-2019) sur le développement du GCM de Titan, en lien avec les observations de Cassini/CIRS.(page web: http://www.lmd.jussieu.fr/~jvatant/)
Margaux Vals Ingénieur de recherche qui s'occupe de la caractérisation de l'atmosphère martienne en lien avec la préparation de la mission Exomars 2020.
Itziar Garate-Lopez Itziar Garate-Lopez

Post-doctorante (2016 - ) sur l'atmosphère de Vénus, en particulier sur l'étude du vortex polaire.

 

Vladimir Zakharov Ingénieur de recherche sur la modélisation de l'atmosphère martienne.
Kevin Olsen Post-doctorant (2016 - ) qui analyse des données de télédétection de l'atmosphère martienne  (nuages, composition) en lien avec la mission ExoMars 2016.

Simon Cabanes

 

Post-doctorant (2017- ) sur le développement du GCM de Saturne et Jupiter.

 

Membres partis récemment

Chao Wang: Doctorant (2014-2016) sur le développement de la paramétrisation des couches de poussière détachées en altitude sur Mars.

Alizée Pottier: Doctorante (2013-2016) sur le cycle de l'eau sur Mars. (page web : http://www.lmd.jussieu.fr/~palmd/).

Thomas Navarro: Doctorant (2013-2016) sur la modélisation et la prédictibilité de l'atmosphère Martienne et le développement de schéma d'assimilation de données. (page web : http://www.lmd.jussieu.fr/~tnalmd/ ). Actuellement en postdoc à UCLA.

Gabriella Gilli: Post-doctorante (2014-2016) sur l'étude des hautes atmosphères de Mars et Vénus. Actuellement à l'institut d'astrophysique de Lisbonne.

 

LES PUBLICATIONS DE L'EQUIPE

Une liste complète des publications de l'équipe est disponible sur cette page.

 

NOS PROJETS

 

  • MODELISATION 

Modèles numériques de climats de Mars, Vénus, Titan, Pluton, Triton, la Terre primitive et même Saturne.

  • THE MARS CLIMATE DATABASE

Cette base de données permet de se renseigner sur la planète Mars et d'avoir accès aux résultats de simulations permettant de mieux comprendre son fonctionnement. Consultée par plus de 350 utilisateurs du monde entier, cette base de données n'a cessé de s'améliorer et en est maintenant à la version 5.2. (Lien : http://www-mars.lmd.jussieu.fr/ )           

                                          

  • LES PROJETS SPATIAUX VERS MARS SUR LA PÉRIODE 2016-2020

Le projet ExoMars, mené depuis le début des années 2000 par l’ESA, désormais en collaboration avec la Russie (Roscosmos), a envoyé depuis le site de lancement de Baïkonour (Kazakhstan) une fusée Proton dans l’espace. Elle a emporté avec elle l’orbiteur Trace Gas Orbiter (TGO) ainsi que le démonstrateur Schiaparelli.

Au cours de la mission Exomars 2016, lancée le 14 mars 2016, un satellite est mis en orbite martienne. Il sera utilisé pour étudier l’atmosphère ainsi que son évolution, puis pour servir de relais de télécommunications vers la Terre pour les missions en opération à la surface de la planète rouge. Son arrivée est prévue pour octobre 2016. Plusieurs unités de recherche se sont associées pour mener à bien ce projet : l’ESA, le CNRS (dont l’équipe Planéto) et ROSKOSMOS. Une seconde mission est prévue, Exomars 2020, et son lancement se fera à priori en juillet 2020.

 

Le projet Insight lancé par la NASA avec le CNES et le DLR, a pour but d'étudier la structure interne de Mars grâce au sismomètre SEIS. Le lancement est prévu pou 2018.

 

  • LE MODELE GENERIQUE DE CLIMAT

Il est conçu pour simuler n'importe quelle atmosphère sur n'importe quelle planète autour de n'importe quelle étoile : climats passés et exoplanètes.