Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Actualités scientifiques / 21 août 2017 : Une équipe du LMD participe à une surprenante découverte sur le chutes de neige martiennes

21 août 2017 : Une équipe du LMD participe à une surprenante découverte sur le chutes de neige martiennes

Il neige la nuit sur Mars et ces chutes seraient similaires à de violentes tempêtes. C'est la surprenante conclusion d'une étude menée par une équipe de planétologues du LMD, du Latmos et de l'université de Stanford (USA). La presse internationale s'est largement fait l'écho de cette découverte.
21 août 2017 : Une équipe du LMD participe à une surprenante découverte sur le chutes de neige martiennes

Nuages de glace d'eau au-dessus des volcans de Tharsis sur Mars.

  • Il neige la nuit sur Mars, rapporte un article publié le 21 août 2017 dans Nature Geoscience. L'étude simule la météorologie martienne pour suggérer que des tempêtes localisées de neige sous forme de courant descendant rapides - «microbursts» de chutes de neige - peuvent survenir sur Mars en raison du refroidissement exercé par les particules de glace dans les nuages pendant la nuit.
  • L'atmosphère de Mars étant froide et mince, des nuages de glace d'eau peuvent se former malgré la quantité limitée de vapeur d'eau atmosphérique par rapport à la Terre. Cependant, on pensait auparavant que les précipitations de neige provenant de ces nuages descendaient lentement sous l'effet de leur propre poids plutôt que comme des tempêtes rapides.
  •  Aymeric Spiga et ses collègues utilisent un modèle de circulation atmosphérique pour simuler la météo sur Mars. Ils trouvent que le refroidissement des particules des nuages de glace d'eau pendant la froide nuit martienne peut créer des conditions instables à l'intérieur du nuage, déclenchant le développement d'un panache descendant de neige. Ces tempêtes turbulentes, qui ne peuvent se former que la nuit, agissent pour mélanger vigoureusement l'atmosphère et, dans certains endroits, pourraient déposer de la neige sur la surface martienne. Le processus proposé met également en lumière les signatures de précipitations précédemment inexpliquées qui avaient été détectées par l'atterrisseur Phoenix de la NASA.
  • Les auteurs proposent que les tempêtes de neige martiennes soient analogues aux petites tempêtes localisées sur Terre appelées microbursts, dans lesquelles l'air froid et dense transportant de la neige ou de la pluie est rapidement transporté vers le bas à partir d'un nuage.
  • Article : http://www.nature.com/ngeo/journal/v10/n9/full/ngeo3008.html
  • Communiqués institutionnels
  • INSU : www.insu.cnrs.fr/node/7024
  • SETI : http://www.seti.org/night-time-snow-storms-mars
  • http://www.nature.com/news/martian-weather-kicks-into-high-gear-at-night-1.22476
  • http://theconversation.com/there-could-be-snow-on-mars-heres-how-thats-possible-82595
  • http://news.nationalgeographic.com/2017/08/mars-snow-summer-water-ice-planets-space-science
  • https://www.insidescience.org/news/snowstorms-mars-and-diamond-rains-neptune
  • https://www.theverge.com/2017/8/21/16167458/mars-snow-storm-virga-microbursts-nasa-phoenix-lander
  • http://www.latimes.com/science/sciencenow/la-sci-sn-mars-snow-night-20170821-story.html
  • http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-4802376/Climate-model-reveals-SNOWS-Mars-night.html
  • https://www.newscientist.com/article/2144536-it-could-be-snowing-on-mars-right-now
  • http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/08/21/97001-20170821FILWWW00213-des-tempetes-de-neige-violentes-sur-mars.php
  • Contact : Aymeric Spiga (Université Pierre et Marie Curie ; Centre National de la Recherche Scientifique, Paris, France) Tel: +33 1 44 27 28 47; E-mail: aymeric.spiga@upmc.fr