Hymex

Ça y est, les campagnes de terrain HyMeX ont commencé !

Ça  y est, les campagnes de terrain HyMeX* ont commencé ! Ce programme international et multidisciplinaire coordonné par Philippe Drobinski au LMD et Véronique Ducrocq au CNRM, vise à améliorer la compréhension, la modélisation et la prévision des pluies intenses et inondations, et des sécheresses et canicules dans la région méditerranéenne. Sujet d'autant plus brûlant que la région est en effet considérée comme un « hot spot » du changement climatique : les vagues de chaleur et les sécheresses pourraient y augmenter dans les décennies.

Le projet HyMeX regroupe plus de 400 scientifiques d’une vingtaine de pays dans les domaines des sciences de l’atmosphère, de l’océanographie, de l’hydrologie continentale et des sciences humaines et sociales ainsi que des acteurs opérationnels comme les services météorologiques et hydrologiques.

La première campagne de mesures intensives vient de commencer et se déroulera jusqu'au 6 novembre 2012 et déploiera une vaste panoplie de moyens d’observation en Méditerranée nord-occidentale : mesures aéroportées, radiosondages, ballons dérivants, mesures océaniques à partir de bateaux, gliders et bouées dérivantes. L'IPSL est fortement impliqué via le LMD (associé à l'ENSTA), LATMOS et LOCEAN dans le déploiement instrumental et les activités de modélisation. Le LMD contribue plus particulièrement aux observations sous ballons dérivants du CNES lâchés depuis les Baléares, au système de prévision mis en place pour la campagne au moyen du modèle WRF/CHIMERE, à la modélisation climatique régionale au travers des modèles du système climatique incluant LMDZ ou WRF et au traitement et analyse de données satellitaires (e.g. AMSU, CALIPSO).

Un carnet de campagne HyMeX est en ligne ici. Il propose des nouvelles au jour le jour des activités menées par l'IPSL.

 

* HyMeX : Hydrological cycle in the Mediterranean Experiment (voir www.hymex.org)