Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Actualités scientifiques / Actualités 2016 / 30 août 2016 - Sandrine Bony du LMD a participé à la campagne NARVAL-II au large des Barbades

30 août 2016 - Sandrine Bony du LMD a participé à la campagne NARVAL-II au large des Barbades

Comprendre les effets des nuages sur le climat, notamment leur impact sur la température terrestre et leur rôle dans la circulation atmosphérique, constitue l’un des grands enjeux des sciences du climat. Au cours de la campagne Narval II (seconde campagne du projet « Next generation Aircraft Remote-sensing for Validation studies ») qui s’est déroulée au large des Barbades (55W, 13N) durant le mois d’Aout 2016, l'avion de recherche allemand HALO (High Altitude and Long Range Research Aircraft) avait a son bord plusieurs instruments permettant d'étudier les nuages, la vapeur d'eau et les aérosols (radar, lidar, radiomètres). Il permettait aussi de larguer des dropsondes (petites sondes équipées de capteurs météorologiques et connectées aux satellites GPS) et ainsi d'obtenir des informations sur le vent, l'humidité et la température de l’altitude de l’avion jusqu'à la surface de l'océan.
La campagne avait plusieurs objectifs : - utiliser l'avion HALO et son instrumentation comme un "satellite volant à basse altitude" pour identifier les forces et les limites des observations spatiales (e.g. celles des satellites Calipso/CloudSat) ; - étudier la transition entre une zone de convection peu profonde (correspondant à la région des alizés et couverte de petits cumulus de quelques kilomètres de hauteur) et une zone de convection profonde (aussi appelles zone de convergence inter-tropicale et couverte de nuages convectifs pouvant atteindre 15 kilomètres) ; - préparer la future campagne franco-allemande EUREC4A (Elucidating the role of cloud-circulation coupling in climate) qui se déroulera début 2020 dans la même zone, et tester notamment, en lien avec le MPI-Hamburg, certaines méthodologies envisagées pour EUREC4A. La campagne s'est très bien déroulée et a permis de récolter une quantité importante d’observations. Ces données qui seront précieuses, d'une part ; pour mieux comprendre les interactions entre convection tropicale, nuages et circulation atmosphérique de grande échelle, et, d'autre part, pour tester et améliorer la représentation des nuages dans les modèles de simulation du temps et du climat. L'analyse des premiers résultats est également encourageante pour ce qui est de la possibilité de mesurer la vitesse verticale de grande échelle à partir de mesures intensives par dropsondes, une technique qui sera donc certainement réutilisée pendant EUREC4A. La participation française à cette campagne et les mesures intensives par dropsondes ont été possibles grâce au soutien de l'European Research Council de la Commission Européenne (ERC Advanced Grant No 694768 de Sandrine Bony).
Événements à venir
4/4/2017 à 11h00: Séminaire de Valentin Resseguier (LMD-ENS) 04/04/2017 11:00 - 12:00 — salle E350 du département géosciences de l'ENS (entrée par le 24 rue Lhomond, 3eme étage)
7/4/2017 à 10h30: Séminaire de Christian Jacob 07/04/2017 10:30 - 12:30 — Salle de réunion du LMD/Jussieu (T45-55, 3e étage)
20/4/2017 à 10h30: Séminaire d'Allison Wing (Florida State University) 20/04/2017 10:30 - 12:30 — Salle de réunion du LMD/Jussieu (T45-55, 3e étage)
23-28/4/2017: EGU à Vienne (Autriche) 23/04/2017 - 28/04/2017 — Vienne
4/5/2017 à 10h30: Séminaire d'Alexis Berg (Princeton University, Department of Civil and Environmental Engineering) 04/05/2017 10:30 - 12:30 — Salle de réunion du LMD/Jussieu (T45-55, 3e étage)
Tous les événements à venir…