Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Actualités diverses / 30 octobre 2016 - Un ami nous a quitté

30 octobre 2016 - Un ami nous a quitté

Les personnels du LMD ont été profondément touchés par le décès d'Alain Lahellec survenu le 30 octobre 2016.

 

Lorsqu'Alain Lahellec est entré au LMD en 1992 avec l'équipe "RAMSES", il a apporté idées et expertises qu'il avait développées en thermique de l'habitat pendant les années 80. Celles-ci concernaient, d'une part, la modélisation des systèmes hétérogènes tels que les volumes fluides avec convection, les volumes solides, les échanges radiatifs, convectifs et conductifs et, d'autre part, la science, les concepts et les méthodes des couplages et raccordements de modèles. Ses compétences ont été essentielles pour initier le développement des paramétrisations physiques pour les modèles climatiques. Alain a participé à la mise en œuvre de nouvelles méthodes de calcul des échanges radiatifs dans les atmosphères planétaires. Il a contribué à la paramétrisation de la turbulence dans la couche limite et à celle de la convection profonde. D'un point de vue plus méthodologique, Alain a poursuivi, durant ses 25 années au LMD, une activité continue dans la théorisation et la formalisation des rétroactions et des sensibilités aux processus. Il était un interlocuteur privilégié pour les orientations de développement du GCM, lequel devait, selon lui, aider à l'analyse des interactions entre processus et ainsi permettre de comprendre les sensibilités climatiques. Alain a aussi participé à l'étude des couplages économie-climat et, en particulier, à l'élaboration de modèles simples couplés économie-climat.

Ses collègues se souviendront d'un esprit créatif, original et brillant, d'une grande culture et curieux sur tous les sujets. C'était d'une personnalité libre, à la fois intègre et transgressive, attachante et discrète, toujours bienveillante et le sourire aux lèvres. Par sa vivacité, sa rigueur et son engagement, il était un pilier de savoir et d'humour qui a profondément marqué les jeunes chercheurs. Alain faisait partie de ceux qui savent rendre les choses si passionnantes.

 Le nombre important de messages de sympathie reçus de la communauté scientifique, individuellement ou collectivement (CNRM), témoigne de ce qu'Alain était: une source d'inspiration.

 A sa famille, à ses amis, à ses collègues, le personnel du LMD exprime ses très sincères condoléances et l’expression de sa profonde sympathie.

Vous pouvez déposer vos témoignages ici

Navigation