Vous êtes ici : Accueil / Le LMD / Le LMD recrute / Ingénieur en développement instrumental (H/F)

Ingénieur en développement instrumental (H/F)

 

Informations générales

 

Lieu : Ecole Polytechnique, Route de Saclay, Palaiseau, France
Durée du contrat : 12 mois, renouvelable
Date d'embauche prévue : 01 septembre 2017
Quotité de travail: Temps complet
Niveau d'études souhaité : Bac+5 ou équivalent
Expérience souhaitée : 0-4 ans
Rémunération : selon la grille indiciaire des ingénieurs d’études et de recherche de 2ème catégorie et en fonction de la formation et de l’expérience (entre 2000 € et 2500 € brut mensuel)

Missions

 

Dans le cadre d’un projet scientifique portant sur la préparation des missions spatiales d’observation de la Terre FLEX (ESA) et MicroCarb (CNES), le (la) candidat(e) participera à la conception et à la réalisation d’instruments spectrométriques de terrain pour l’observation de la végétation. Deux catégories d’instruments sont envisagées : (i) des instruments passifs pour la mesure in-situ de la fluorescence de la végétation induite par le soleil, (ii) des micro-lidars de fluorescence pour le suivi de l’efficience photosynthétique. Intégré(e) au Groupe Fluorescence du Laboratoire de Météorologie Dynamique, le (la) candidat(e) sera en charge de la réalisation des maquettes de laboratoire et des prototypes de terrain de ces instruments. Il (elle) conduira les tests de validation et participera aux expérimentations sur le terrain.

Activités

 

- Il (elle) étudiera les besoins, proposera les solutions techniques adaptées, et les mettra en œuvre,
- Concevra et réalisera les logiciels d’acquisition de données et de contrôle/commande,
- Concevra et réalisera des cartes électroniques de mise en forme et de conditionnement des signaux analogiques, d’alimentation de diodes électroluminescentes de puissance, de contrôle de température.
- Mettra en œuvre des détecteurs optiques à faible bruit, des spectromètres miniatures.
- Réalisera les tests de fonctionnement, rédigera des rapports d’essais.
- Participera aux expérimentations sur le terrain.

Compétences

 

- Très bonnes connaissances dans le domaine de la mesure des signaux optiques de faible niveau (détecteurs, électronique analogique, chaîne d’acquisition de données).
- Bonne connaissance de la programmation pour l’acquisition et le traitement des données (C, Labview).

- Pratique du développement de cartes électroniques.
- Connaissances de base en optique, photonique, spectrométrie, en construction électronique et mécanique.
- Anglais technique.

Contexte de travail

 

Le Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD), implanté sur le site de l’Ecole Polytechnique à Palaiseau, étudie les mécanismes qui déterminent les climats et leur évolution. Parmi ces mécanismes, l’interaction de la végétation terrestre avec l’atmosphère joue un rôle important à travers notamment l’échange de gaz à effet de serre comme le CO2 et la vapeur d’eau. Pour observer le fonctionnement de la végétation à grande échelle, le LMD développe des instruments de mesure de la fluorescence des végétaux, qui peuvent être utilisés depuis une tour, un avion ou un satellite. C’est au sein de l’équipe Atmosphère-Biosphère-Climat-Télédétection (ABC(t)) que l’ingénieur(e) en CDD exercera, et dans le cadre d’un projet de recherche national réunissant 5 laboratoires et visant à associer mesures sur le terrain et modélisation pour mieux comprendre les observations du fonctionnement de la végétation depuis l’espace. Il (elle) relèvera statutairement du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l’une des 4 tutelles du LMD.

Contraintes et risques

 

Des missions sur le terrain sont à prévoir.

Contact

Yves Goulas, LMD, Ecole Polytechnique, 91128 PALAISEAU, email : yves.goulas@lmd.polytechnique.fr

 


General informations

 

Place of work: Ecole polytechnique, Route de Saclay, Palaiseau, France
Duration of contract: 12 months, renewable
Date of hiring planned: 01 September 2017
Workload: Full-time
Desired level of education: Bac + 5 or equivalent
Work experience: 0-4 years
Salary: according to the index grid of the 2
nd category study and research engineers and according to education and experience (between 2000 € and 2500 € before tax per month)

Missions

In the framework of a scientific project related to the preparatory activities of the Earth observation missions FLEX (ESA) and MicroCarb (CNES), the applicant will participate in the design and realization of spectrometric field instruments for vegetation observation. Two categories of instruments are foreseen: (i) passive instruments for in situ measurement of sun-induced fluorescence of vegetation, (ii) fluorescence micro-lidars for the monitoring of photosynthetic efficiency. Working within the Fluorescence Group of the Laboratory of Dynamic Meteorology, the applicant will be in charge of the realization of the laboratory proofs of concept and of the ground prototypes of these instruments. He/she will conduct the validation tests and participate in the field experiments.

Activities

He/she will:
- study the scientific requirements, propose the adapted technical solutions, and implement them.
- design and realize the software of data acquisition and control / command.
- design and realize electronic cards for analog signals conditioning, power supply of light-emitting diodes, and temperature control.
- Implement low-noise optical detectors, miniature spectrometers.
- carry out operational tests.
- prepare test reports.

Skills

- Very good knowledge in the field of low level optical signals measurement (detectors, analog electronics, data acquisition chain).
- Good knowledge of programming for data acquisition and processing (C, Labview).
- Practice of the development of electronic boards.
- Basic knowledge in optics, photonics, spectrometry, electronics and mechanics.
- Working knowledge of English

 

Context of work

The Laboratory of Dynamic Meteorology is located at Ecole polytechnique, Palaiseau, France. Main research activities are oriented towards the study of climate mechanisms and their evolution. Among these mechanisms, the interaction of terrestrial vegetation with the atmosphere play an important role with the exchange of greenhouse gases such as CO2 and water vapor. LMD is developing new instruments for the monitoring of vegetation functioning at large scale, which can be operated from towers, aircrafts or satellites. The instrumental development engineer under contract will work in the Atmosphère-Biosphère-Climat-Télédétection (ABC(t)) team, in the framework of a research project that joins 5 laboratories with the objective of a better understanding of space observations of vegetation functioning. He/she will be registered by the National Center for Scientific Research (CNRS), one of the 4 guardian bodies of the LMD.

Constraints and risks

Some field missions are expected.

Contact

Yves Goulas, LMD, Ecole Polytechnique, 91128 PALAISEAU, email : yves.goulas@lmd.polytechnique.fr

Mots-clés associés :